Italiano English Français

Lucques

Lucques (Lucca en italien) fait partie des « villes magiques » d’Italie, car elle offre à ses visiteurs une atmosphère unique, difficile à vivre ailleurs.

Les ruelles de la cité médiévale rendent la visite spéciale, et chaque coin de rues semble réserver un peu de charme à ceux qui les parcourent.

Le centre historique de la ville est entouré de 4 km de murailles, érigées à l’époque pour défendre le centre, puis transformées en une merveilleuse et agréable promenade.

Lucques est sans aucun doute une ville fascinante, riche en musées et en événements.

Les tours de la ville sont aussi très intéressantes. A visiter la Tour Giunigi et la tour de l’horloge.

Bien qu’elle soit petite et extrêmement facile à vivre, la ville ne dédaigne pas les divertissements.

Que voir à Lucques

Les rues et les palais antiques de la ville, qui ont donné naissance à Giacomo Puccini et se parcours tranquillement en se promenant à pied ou à bicyclette, tout en visitant les plus importantes églises de la ville, telles que celle de Saint Frediano et bien sûr, la cathédrale.

Cathédrale de Saint Martin à Lucques

La cathédrale dédiée à Saint Martin se distingue parmi les beautés de la ville.

Reconstruite et agrandie à plusieurs reprises, la cathédrale de Saint Martin à Lucques est aujourd’hui un édifice de style gothique, en marbre et en brique, moins élevé que la cathédrale de Florence et la cathédrale de Sienne, mais toujours remarquable.

La grande salle de marbre et la vaste collection de sculptures et de peintures trouvées à l’intérieur de la cathédrale en font l’une des étapes fondamentales parmi les plus intéressants lors d’une visite à LUCQUES.

Vous pouvez profiter d’une vue splendide à 360 degrés sur toute la ville en grimpant les 217 marches de l’escalier qui mène au clocher.

Construit entre le XIIe et le XIIIe siècle, il abrite de nombreux chefs-d’œuvre, notamment : le volto Santo (Saint Visage), de Matteo Civitali, datant du XVe siècle et, du même siècle, le monument funéraire à Ilaria del Carretto de Jacopo della Quercia.

L’entrée est payante, les billets peuvent être achetés sur place en choisissant de visiter la cathédrale seule ou le billet combiné pour la cathédrale, le clocher, le musée, le baptistère et l’église des Saints Jean et Reparata.

L’accès pour les personnes handicapées est disponible à la cathédrale avec des rampes d’accès adaptées aux fauteuils roulants (exclu le clocher).

Eglise de Saint Michel in Foro à Lucques

D’origine ancienne, cette église conserve – selon une légende – une pierre précieuse à son sommet.

Pour être précis, sur le doigt de la statue de l’archange, il parait qu’il y a une bague sertie d’un diamant (ou une émeraude) et qu’il est possible de voir briller le soir.

C’est en 795 que débute la construction de l’église de Saint Michel, mais sa construction se poursuit avec le temps, menant à une stratification de styles différents, du roman au gothique.

Cela a donné au bâtiment une architecture particulière, avec des proportions inhabituelles et irrégulières.

Remparts de Lucques

Conservés complètement intacts, les murs de Lucques mesurent 4 kilomètres 223 mètres de long.

Construits au XVe siècle dans le but de fortifier et de protéger la ville, ils ont été transformés en une promenade piétonne par Marie Luise de Bourbon-Espagne au début du XIXe siècle.

Aujourd’hui, les remparts sont réservés aux piétons, parfait pour la marche ou l’activité physique.

Pendant l’été, ils des spectacles et des événements y sont organisés.

Plusieurs portes sur tout le périmètre, donnent accès aux remparts :

La porte la plus impressionnante et élaborée des remparts de Lucques est la Porte Saint Pierre e située au sud du centre historique, entre le rempart de Sainte Marie et celui de Saint Colombano.

La Porte Saint Pierre était, en 1500, le seul point d’accès pour les étrangers qui souhaitaient franchir le seuil de l’état de Lucques.

Musée de la maison natale de Giacomo Puccini

Etape obligatoire pour les amoureux du bel canto.

Le musée abrite, outre le mobilier d’origine, notamment le piano Steinway & Sons sur lequel il a composé Turandot, de nombreux documents, lettres et objets ayant appartenu au célèbre musicien de Lucques.

L’entrée est payante, les billets s’achètent sur place.

Musée d’art contemporain de Lucques

Aussi connu sous le nom de Lu.C.C.A – Lucca Center of Contemporary Art, ce musée se trouve à l’intérieur du Palais Boccella, un ancien bâtiment situé dans le centre historique de Lucques, près de la Place de l’amphithéâtre.

Pour les amateurs de photographie, ce musée accueille des expositions des plus célèbres photographes connus dans le monde entier.

Le musée abrite également un restaurant gastronomique, L’inbuto, qui propose des expériences oeno-gastronomiques extraordinaires.

Un ascenseur rend le musée entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite.

Musée du Risorgimento à Lucques

Musée regorgeant de trouvailles très intéressantes : documents originaux, photos, peintures et films explicatifs expliquant les différentes étapes ayant conduit à l’unité de l’Italie.

Certaines armes et les célèbres vestes rouges portées par certains garibaldiens locaux sont également conservées au musée du Risorgimento à Lucques.

Le musée se situe à côté de l’historique Palais Ducale de Lucques.

Jardin botanique à Lucques

Fondé par Marie Luise de Bourbon en 1820, Ce grand jardin de plus de 2 hectares est riche en herbes aromatiques de tous les coins du monde, y compris bien entendu, des spécimens de la flore locale.

On y croise un petit lac peuplé de nénuphars, un arboretum subdivisé en larges carrés herbeux et plusieurs serres, parmi lesquels la plus ancienne destiné à la collection de succulentes – communément appelées plantes grasses – d’origine américaine et africaine.

L’entrée est payante et les billets s’achètent sur place.

Place de l’amphithéâtre à Lucques

Parmi les nombreuses places du centre historique de Lucques, aucune n’est aussi caractéristique que la Piazza de l’amphithéâtre.

Construite sur les vestiges de l’ancien amphithéâtre romain, dont elle prend la forme elliptique particulièrement fermée, la place est complètement entourée de bâtiments qui s’incurvent progressivement pour créer un parfait anneau.

Une fois que vous entrez par l’un des tunnels présents aux deux extrémités, vous pouvez vous asseoir à l’extérieur de l’un des nombreux bars et restaurants qui emplissent la place.

Place Napoléon à Lucques

Il s’agit de la place principale de Lucques, communément appelée Piazza Grande (Grande place) par les Lucqueses.

Cette ample place semble trop grande pour le centre historique auquel elle appartient.

Elisa Bonaparte Baciocchi, sœur de Napoléon Bonaparte qui – de 1805 à 1815, dirigea la Principauté de Lucques – transforma complètement son apparence en vue de donner plus de prestige et d’importance au palais ducal.

Pour cette raison, les maisons environnantes, certains entrepôts, la tour, les archives, les magasins et l’église de Saint Pierre Majeur furent démolis.

Au cours de fouilles archéologiques, d’anciennes fondations des édifices rasés furent découvertes et sont partiellement visibles grâce aux plaques de verre placées sur les côtés de la place.

Face au Palais Ducale, 3 grandes rangées de platanes furent plantées, une sur chaque côté, dominant encore cette place majestueuse.

Aujourd’hui, le palais ducal de Lucques abrite plusieurs services administratifs.

C’est ici que se déroule chaque année le populaire festival d’été de Lucques.

Un événement musical qui accueille durant l’été, des concerts d’artistes italiens et internationaux.

Piazza San Michele à Lucca

Située dans le quartier de l’ancien forum romain, la place Saint-Michel est également connue sous le nom de « Piazza delle fascoli » en raison des colonnes qui l’entourent, reliées par de lourdes chaînes.

Cette place particulière en forme de L, abrite l’église de Saint Michel et son imposant clocher.

Au centre de la place se trouve la statue de Francesco Burlamacchi – un homme politique appartenant à la riche bourgeoisie marchande de Lucques au XVIème S. – construite en 1863 par le sculpteur italien Ulisse Cambi.

Tour Guinigi à Lucques

C’est la tour la plus importante et la plus particulière de Lucques, située entre la Via Sant’Andrea et la Via delle Chiavi d’oro.

D’une hauteur de 45 mètres, elle se distingue des autres édifices du centre historique par ses arbres.

Pour profiter de la vue à couper le souffle, il faut grimper 230 marches, mais cela en vaut la peine.

C’est un sentiment assez unique de s’asseoir à l’ombre des arbres sur ce toit étroit tout en admirant la ville de Lucques.

L’entrée est payante pour les adultes et gratuite pour les enfants de moins de 6 ans.

Les billets s’achètent sur place.

Catégories:
Localités: , , ,
Partager cet Article

Articles Connexes