Italiano English Français

Que Faire et Que Voir à Procida

Procida est riche en splendides paysages naturels maisl 'île est également un important centre d'activités culturelles et historiques.

Procida

Procida est riche en splendides paysages naturels mais plus encore, avec la splendide abbaye de San Michele et d’autres belles églises, l’île de Procida est également un important centre d’activités culturelles et historiques.

Les plus beaux endroits à voir sont: Marina Grande, le vieux village de Terra Murata, le village de pêcheurs de Marina Corricella et le port de Marina Chiaiolella. Vous y découvrirez les traditionnels arcs , les escaliers, les balcons, la couleur pastel que revêtent la plus part des maisons, et, en particulier le « vefio », typique ouverture à grand arc .

Terra Murata Procida

Terra Murata

Sur la plus haute promontoire de l’île, à 90 mètres au dessus du niveau de la mer se trouve la vieille ville de Procida, l’ancien « cœur » de l’île, le plus ancien centre habité.

Pour le visiteur devant les remparts du XVIème siècle, cela semble un lieu inviolable. tout le village, en fait a été construit pour protéger les citoyens des nombreuses invasions, les maisons fonctionnaient comme un bouclier: Elles ont été construites sans laisser d’espaces les unes entre les autres, l’une sur l’autre, presque sans aucune ouverture vers l’extérieur.

Abbaye de San Michele Arcangelo

Centre religieux et culturel, une fondation bénédictine qui remonte au XIe siècle
Le Palais Avalos, fut construit au XVIème siècle par la famille Avalos, gouverneurs de l’île jusqu’au XVIIIe siècle.. En 1830, le bâtiment a été transformé en prison et définitivement fermé en 1988. visible uniquement de l’extérieur.
Le « Casale Vascello », est un grand cortile entouré de hautes maisons mitoyennes. C’est un exemple unique de l’architecture résidentielle fortifié.

Marina Corricella

Village de pécheur, inaccessible aux voitures, ses maisons colorées et ses terrasses sont presque toujours ensoleillées et il possible d’y déguster une excellente cuisine que les restaurants vous offrent, mème en plein hiver, dehors, assis au soleil.

Quelques belles boutiques de souvenirs et de mode. Absolument à recommander en plein été, dîner sur le quai sous un éclairage tamisé suivi d’une courte promenade sur la plage.

Marina Grande

Sous la majestueuse citadelle de Terra Murata s’étend le principal port de Procida, la Marina Grande,
elle montre à première vue, lorsque vous êtes encore sur bateau, les merveilles de Procida que le visiteur peut admirer, les maisons pastel avec leur vefio (loggia typique), les escaliers extérieurs, les terrasses.
La Marina Grande est le centre économique et social de Procida – vous y trouverez la plupart des magasins, des restaurants et des bars – Elle n’a pas perdu son caractère de village de pêcheurs. En fait, les bateaux de pêche et les petits chalutiers, servent de cadre à la très animée Via Roma, où, chaque après-midi on y vend le poisson frais directement des bateaux.

Marina Chiaiolella

Le voyageur arrivera au coucher du soleil à « Marina Chiaiolella », à l’extrémité ouest de l’île …
Le village Chiaolella est le plus populaire pour les nombreux estivants, en fait, le village est privilégié par son exposition idéale: la plage est juste à l’angle, maximum cinq minutes à pied et sans monter des escaliers comme dans d’autres villages.
Les maisons autour du port sont les mêmes qu’il ya une centaine d’années, les hôtels sont petits et peuvent être comptés sur les doigts de la main.
Le Chiaolella offre d’excellents restaurants donnant sur le port de plaisance ou sur la plage. Vous y trouverez de petits supermarchés et quelques bars.

Île Vivara

Actuellement, l’îlot de Vivara – étant une réserve naturelle – est interdit au public. Le bassin formé par la Chiaolella Marine et «l’île de Vivara» présente clairement l’apparence d’un cratère, ce qu’il fut dans le passé. Un véritable poumon floréal, la faune y est protégée. Des fouilles récentes dans Vivara, ont mis en lumière des vestiges d’époques Néolithiques ainsi que des fragments de poterie mycénienne importés de la région de la mer Egée, preuve supplémentaire de la filiation grecque.

Catégories:
Localités: , ,
Thèmes du voyage:
Spéciales:
Partager cet Article
Google+
Auteur: Teresa

Ma passion pour le Voyage a commencé toute petite, pratiquement à la naissance! je ne me suis jamais arrêté dans un seul endroit pour une longue période, un peu à cause de mon travail et un peu pour ma nature agitée. Chaque occasion est la bonne pour visiter de nouveaux lieux et faire de nouvelles expériences (particulièrement culinaires). Aujourd'hui, ma nouvelle passion est de raconter des expériences de voyage et de recommander ce qui pour moi est absolument à faire, à voir et manger à travers le monde. See you around!

Articles Connexes